ACCUEIL » À PROPOS

Bonjour,

 

    Merci de m’accorder quelques instants sur www.jlbrassiene.com

    Je m’appelle Jean-Louis Brassiène. Je vis dans un village à proximité de la frontière belgo-française où j’ai entamé depuis quelques années un nouveau chapitre dans mon exploration du monde des arts visuels.

    Pour un artiste, quel que soit son domaine d’activité et sa notoriété, exposer virtuellement ses œuvres, s’assurer d’une visibilité est déterminant. Malheureusement, réduire un site à ce seul critère sera vraisemblablement insuffisant ou même inutile d'autant plus que les réseaux sociaux, en les utilisant correctement, permettent d’assumer en partie et à moindre frais, la promotion.

    Vient un moment où il faut quitter le monde virtuel pour exposer physiquement les travaux réalisés dans l'obscurité et lumières tamisées d'un studio devant des écrans d'ordinateurs.

    Logiquement, je suis arrivé à l’idée de proposer un service susceptible de gagner en visibilité tout en permettant à l’entrepreneur, l’indépendant, le restaurateur, le directeur d’un hôtel, l’agence de voyage, certains espaces publics tels que les centres culturels, les banques... de travailler leur image de marque auprès de la clientèle. La solution ? Je loue mes tableaux afin de les exposer dans des endroits préalablement sélectionnés de commun accord. Ce service est gratuit et le système est relativement souple, mais la gratuité est disponible uniquement pour la Belgique francophone et les départements du nord de la France. Pour en savoir plus, c’est ici.

    Qui suis-je ?

    Bien que la mer et les grands espaces furent ma maison pendant près de quarante ans de voyages aux quatre coins de la planète, le dessin, la photographie et la peinture, demeurèrent au cours de cette période mon jardin secret.

    Je me suis intéressé assez jeune à l’art figuratif en réalisant d’abord des travaux à l’aide des méthodes traditionnelles avant de m’orienter plus tard vers les techniques digitales. Celles-ci génèrent des coûts réduits, elles sont plus flexibles, plus rapides dans leur mise en œuvre avec une texture très proche des médiums classiques (huile sur toile, pastel, sanguine, aquarelle). Mais ce choix concerne un autre débat.

    L’eau, le portrait, la nature avec parfois une évocation surréaliste comme le tableau intitulé Échec et mat (N°28) sont des thèmes récurrents que j’aborde systématiquement avec une certaine appréhension au début de chaque œuvre. Même si elle s’inspire généralement d’un modèle authentique, chaque œuvre présente ses particularités et suscite souvent des remises en question sur la méthodologie à adopter. À la clé, un résultat qui n’est pas toujours acquis.

    N'hésitez pas à partager ou à envoyer vos commentaires si vous le souhaitez. Vous pouvez également me contacter via le formulaire de contact en ligne disponible en haut de la page. Pour plus d'infos, c'est ici.